Calcium : un des minéraux importants

Le calcium est une composante de nos os mais est aussi présent dans les fluides entourant chaque cellule du corps humain.

Le calcium est un des minéraux les plus carencés et cela est étonnant compte tenu que notre alimentation est, selon la croyance populaire, très riche en calcium. En effet, dans l’alimentation traditionnelle on consomme de grandes quantités de lait, de yogourts, de fromages et de protéines animales etc., alors pourquoi avons-nous des carences en calcium? Quelque chose cloche…

La commercialisation des aliments contribue à réduire les nutriments contenus dans les aliments et par le fait même crée des carences. Voici quelques exemples:

  • Les grains raffinés (blé, maïs, riz) : réduction de 40% à 60% du contenu en vitamines et minéraux
  • Le cannage et la congélation des aliments, dûs aux agents de conservation, détruisent la majorité du zinc
  • Le raffinage des aliments en général appauvrit les aliments de leur magnésium, manganèse, zinc et chrome.
  • Sous l’effet de *cuisson* du lait, ses minéraux alcalins se transforment et deviennent acidifiants

Dans le rapport Campbell, la plus vaste étude à ce jour sur la nutrition, on mentionne que 70% des fractures des os sont attribuables à la consommation de protéines animales : les protéines animales et les produits laitiers augmentent le taux d’acidité dans le corps.

Tous ces aliments vont contribuer à augmenter le taux d’acidité dans notre sang et nos tissus. Le corps ne peut pas bien fonctionner dans un milieu acide et cherchera à retrouver un terrain idéal c'est-à-dire alcalin. Le calcium est un minéral alcalin. Il sera donc une des options que le corps choisira pour combattre et neutraliser son taux d’acidité. Le corps puisera dans ses réserves de calcium, entre autres dans les os.

Observons nos choix alimentaires quotidiens:

  • Protéines animales; viandes, volailles, poissons, produits laitiers
  • Hydrates de carbones raffinés : pain, pâtes, céréales sucrées, muffins, etc.
  • Aliments préemballés (haute teneur en sel et/ou sucre)
  • (source d’acidité)

Comment rétablir la situation?

Ce ne sera pas en prenant des suppléments chimiques de calcium car, comme tous les minéraux, le calcium a besoin d’être transformé à travers l’énergie de la photosynthèse d’une plante pour être le plus assimilable par le corps. Il devient alors organique, vivant et peut dès lors construire et régénérer des tissus. Le calcium fait en laboratoire n’est pas vivant, il n’est pas entièrement assimilable par le corps et est source de dépôt calcaire et de constipation pour plusieurs.

Que faire alors?

Les meilleures sources de minéraux s’obtiennent par le biais des aliments frais n’ayant pas subi d’altération.

  • Privilégier l’alimentation végétalienne biologique et crue (en alimentation vivante on va privilégier les jus et les smoothies pour leur grande concentration en vitamines et minéraux. L’objectif est d’aller chercher un maximum de minéraux dont le corps a grandement besoin).
  • Éviter les aliments acidifiants *
  • Faire de l’exercice et bouger, rester actif (ex : prendre l’escalier plutôt que l’ascenseur)
  • Prendre des jus et smoothies de légumes feuillus verts afin d’augmenter votre apport en calcium. (Il est estimé que nous absorbons plus de calcium par le jus de légumes frais que par le lait)
  • Si besoin, prendre des suppléments de calcium de source végétale (ie : algues)

Le calcium est très abondant dans la nature. Les plus hautes concentrations de calcium utilisable se retrouvent dans le varech et les graines de sésame. Le calcium a besoin de magnésium afin d’être adéquatement utilisé. Dans les fruits, et particulièrement les légumes, ces deux minéraux sont compatibles. Tous les légumes feuillus verts contiennent beaucoup de calcium, magnésium et flavonoïdes travaillant en synergie pour leur absorption individuelle.

Coup de coeur

Les meilleures sources de calcium : varech, graines de sésame, légumes feuillus verts, brocoli, chou frisé, figue, amande, papaye, graines de tournesol et la majorité des fruits et légumes

Voici un exemple de smoothie vert :

1 Tasse d’épinard
1 tomate fraîche
½ avocat
½ Tasse de persil italien
½ Tasse de chou frisé
½ Tasse de courgette
¼ Tasse de feuilles de coriandre
¼ à ½ cuillérée à thé d’herbamare (au goût)
1 ½ Tasse d’eau
Passez le tout au mélangeur.

Buvez lentement ce savoureux mélange.

Retour aux chroniques